jeudi 6 mai 2010

Scrapbooker les Moments Difficiles

Réédition 23h30: Si vous faites un copier/coller dans votre Word, vous pourrez mieux lire...

Ouf! Je ne suis pas encore remise de mes émotions...

Voilà une page qui me tenait énormément à coeur. Un moment douloureux mais en même temps rempli de tendresse et de bonheur. Comme quoi la croix n'est jamais loin de l'Amour...

 


Cartons: Prune Pâle, Presque Bleu, Or brossé, Blanc
Papiers: Rocaille Magique (Mini d'Été en vigueur), Vélin blanc
Étampes: En Français
Encres: Tellement Safran, Prune Pâle, Prune Parfaite,
Presque Bleu, Doux Suède
Poinçons: Petit Coeur et Plaque de bijou (Mini Occasions expiré), Bordure Oeillet,
Ovale Large, Passereaux, Big Shot Spirales
Autres: Plioir à gaufrage Perfection à Pois (Mini Occasions expiré),
Marqueur, Attache parisienne dorée, Uniball Signo, Cricut (titre)
Sketch: Marie-Josée Trudel
Fonts: Tartine et Andrij Script

---

7 commentaires:

Amélie Patoine a dit...

Ta page est vraiment remplie d'amour et j'ai dû sécher mes larmes à quelques reprises en lisant ton texte. J'étais bien curieuse de le lire... Cela m'a fait penser à mon fils qui a dû être opéré d'urgence en pleine nuit à l'âge de 5 mois. Son intestin était perforé, il a frôlé la mort. Si le diagnostique n'avait pas été fait à temps... je n'ose pas y penser... Il a été si courageux et a eu des dizaines de piqures et de solutés et antibiotiques... Il a même eu de la morphine après son opération... Depuis ce jour, il est notre grand champion. Quelques temps après, j'ai fait une page sur cet épisode de sa vie et je pourrais la mettre sur mon blog d'ailleurs.

Nos enfants, nos trésors on les aime tant.

J'aime ton cadre autour de ta photo. C'est fait avec la crêpeuse j'imagine. BEL EFFET!!!

Claude a dit...

Je trouvais ta page jolie, mais là, en la copiant dans Word (je n'y avais même pas pensé), j'ai aussi pu lire. J'en avais presque les larmes aux yeux.

Nos enfants, on les aime tellement ! On ne voudrait pas les voir souffrir, surtout quand ils sont si petits, si fragiles ! Et comme Amélie (du commentaire précédent), moi aussi ça me ramène à mon fils, mon plus vieux, quand il avait 3 mois et demi, il a été hospitalisé 11 jours, et j'ai trouvé ça tellement difficile le voir passer une batterie de tests, de le voir malade. Je pensais alors à ceux qui passent des mois à l'hôpital, ou qui sont presque toujours rendus là à cause de problèmes de santé majeurs, et j'avais le coeur déchiré. Ça prend vraiment une force spéciale, une grâce, parce qu'humainement, c'est tellement difficile !

Ta page est très belle, et très touchante !

Anne Bélanger a dit...

oups ! C'est écrit avec le nom de mon mari, il a oublié de se déconnecter ! C'est moi le précédent commentaire ! ;)

Isabelle Lefebvre a dit...

Quelle belle page!
J'en ai les larmes aux yeux...
Ça ne doit pas être facile pour une maman de vivre des moments comme celui là!
Félicitations pour ta page et ton courage! oui! oui! oui! Il ne faut pas le nier, il faut être courageuse pour vivre des moments comme celui là et être capable de l'écrire par la suite.

Valérie Lacombe a dit...

Très beau encore une fois...et j'appuie Isabelle, tu es très courageuse...et inspirante!

pescbrico a dit...

Elle est superbe ta page. Le "journaling" est très précieux aussi! Tu as si bien su rendre compte de ce qui s'est passé.
Petit truc, il y a une loupe en bas à droit si on utilise Internet explorer et juste à mettre le grossissement à 200% et on peut lire facilement.
Bonne journée :)

Danielle Champagne a dit...

Artistiquement, ta page est absolument magnifique, tout est harmonieux. Et c'est facile de trouver des mots pour le dire. Quant à l'aspect émotif... c'est une autre histoire. Être témoin impuissant d'une souffrance, qui plus est celle de notre enfant, c'est rien de moins qu'un calvaire. Être capable de l'encadrer, de la raconter, c'est une marque de courage en soi. Je salue ce talent que tu as de dire les choses comme elles sont et d'avoir osé scrapbooker le sujet. Droit au coeur, ce journaling d'une page soulignant un moment difficile, m'est allé. Amen.

==========================================================